Biographie

J’ai grandi à Cannes dans le quartier des pêcheurs (au Suquet), à quelques encâblures du port et du célèbre festival de cinéma … J’en conserve un énorme respect ainsi qu’une admiration profonde pour les hommes de la mer mais également pour le monde du spectacle… Après avoir été quelques mois assistant du photographe de mode Henri Heidersheid en 1975 je suis parti naviguer… Je n’ai commencé mon travail en tant que photographe professionnel qu’en 2000. J’ai été l’un des premiers à adopter le numérique.

« Nicolas aime la technique et la mer, il a construit des bateaux, navigué, dirigé son entreprise, et si la photographie lui est venue un peu comme une fenêtre qui s’ouvre, il n’a jamais cessé de parfaire sa connaissance de cet art. Pas seulement par une maîtrise de sa science, mais aussi par une grande connaissance de ce que la photographie a généré d’œuvres d’art. C’est ainsi qu’il regarde, associant dans ses rétines l’histoire de l’art aux possibilités du matériel.
Cette fenêtre s’est ouverte pour Nicolas il y a un peu plus de 18 ans, c’est peu si l’on considère la richesse de l’œuvre, lorsqu’on regarde l’éclectisme des photographies. Le bateau, bien sûr, qui lui permet d’être aujourd’hui reconnu comme la référence pour les intérieurs de yachts, mais aussi l’Architecture, et le Monde dans ses détails, comme poussent des fleurs entre deux pierres ou meurt une branche cassée sur la terre.
Un homme dont les convictions font un style, le plaisir qu’il prend à son art est croissant, il est de ceux qui croient aux dernières lueurs comme chance d’attraper la note bleue du photographe. »

« Lorsque Nicolas Claris s’est résolu à investir dans un appareil photo au tout début du numérique, son engagement, la rigueur de son approche méthodique de cet art, et sans doute aussi le besoin de devoir obtenir rapidement des résultats recevables ont fait de lui presque immédiatement un Photographe. De cette première génération de prises de vues, on pouvait retenir la maîtrise technique, la compréhension des souhaits de ses clients et un académisme formel issu de son respect pour ses pairs. Le socle solidement construit, Nicolas s’est très vite attaché à ouvrir son esprit et son objectif vers d’autres sujets que les bateaux : ombres et reflets dans une maison d’Espagne, architecture de courbes et de lumières de Frank O Ghery, cailloux et herbes folles, boulons et pièces mécaniques ont été photographiés comme des stars hollywoodiennes : avec respect toujours, amour parfois, mais aussi une étonnante créativité : « faire les petites choses comme les grandes » à servi de leitmotiv à la seconde période de Nicolas photographe : celle du passage à l’Artiste. Avec une approche humble, presque effacée, il est devenu une signature majeure de la photographie altruiste, celle qui se met toute entière au service de l’objet pris en vue. C’est avec la même générosité qu’il se propose pour accompagner l’équipe de Watever, lors d’un voyage au Bangladesh d’où il rapportera des clichés d’une incroyable humanité. Amoureux des couleurs, de l’éphémère (et quoi de plus éphémère qu’un sillage sur la mer ou le passage d’un voilier ?) il ajoute la notion du temps qui passe dans ses photographies, comme pour cette sublime série de plats du chef Nicolas Magie qu’il photographie dans les jardins du Saint-James à Bouliac, ou lorsqu’il suit les saisons dans des châteaux du vignoble bordelais.  L’éclectisme n’est pas un art en soi, mais il procure à Nicolas une liberté de ton, une force créatrice qui lui permettent aujourd’hui d’aborder tous les sujets avec ce mélange de compétence et de respect qui, aujourd’hui, nous font regarder son œuvre avec un plaisir joyeux, loin de toute gravité, prêts à toutes les surprises. Qui a oublié les tables dressées sur ces ponts de bateaux en construction ?
Ces photos sont devenues des classiques, mais le décalage ludique qu’elles dévoilaient annonçaient déjà le talent de Nicolas Claris, passé de photographe par nécessité à artiste contemporain incontournable. »

Bruno Belmont
Groupe Bénéteau

 

EXPOSITIONS
ROUGE
Galerie du Saint-James
Bouliac, 2 Mai – 12 Juin 2016
Bateaux, Châteaux, Gâteaux
Galerie du Saint-James
Bouliac, 3 Mai – 13 Juin 2016
Or et lumière
Halle des Chartrons
Bordeaux – 9-16 juillet 2015
Lundi soir
Photo Contemporary/OPF Gallery One
Los Angeles – USA 1er au 3 mai 2015
Vignobles et châteaux
L’éspérance – Bouliac
2015 Permanent
Un été en fleurs

Collective exposition, Galerie Basia
Embiricos, Galerie Photo 1, Galerie Du 10
Paris, 10 mai – 26 juillet 2014
Trois châteaux en hiver
Galerie du Saint-James, Bouliac,
15 mai – 7 juin 2014
BANGLADESH !

• Galerie L’Escalet – La Ciotat, juin 2015
• Photo Contemporary – Los Angeles – mai 2015
• Galerie du Saint-James, nov. 2013 – mai 2014
• Galerie Basia Embiricos – Paris, juillet 2013
• Salon du Multicoque – La Grande Motte, avril 2013
Grands formats
Dupon Bordeaux
1er juin au 31 août 2006
LES PHOTOGRAPHICOFOLIES

Exposition collective

Aquitaine 4 – 16 juillet 2005

MÉTIERS DU NAUTISME
Fédération des Industries Nautiques
Paris, 2004 et 2005

PUBLICATIONS
Nombreux magazines de yachting et d’architecture.

LIVRES
Château Tour Saint-Christophe
Le Making of
2016
Catamarans de Marc Pajot (contribution)
Editions de la Martinière
2013
Racing Only Now at the Voiles de Saint-Tropez
2013
Exteriors – Interiors
Architectural photographs
2012
Chrisco – The making of
The history of the construction of the contemporary 100 foot yacht built by CNB
2010
Nicolas Claris – Photography 2003 – 2010
2011 – A glimpse of the most beautiful yachts and architectural scenes
Only Now – From Drawing to sailing
The history of the construction of a magnificent 104 foot yacht built by CNB
2005